La Laponie, dernière terre sauvage d'Europe, terre des Sames et des rennes. Là où le soleil ne se couche jamais en été et habille d'or ce décor somptueux qu'est le Grand Nord.

Nous avons décidé de partir découvrir ces grands espaces et cette culture si particulière en prenant le temps de l'apprécier.

Pour cela, nous avons opté pour un mode de déplacement qui nous permettait de s'imprégner progressivement de la lumière de l'Arctique : l’Hurtigruten.

Nous avons emprunté l’express côtier norvégien du Sud (Bergen) au Nord (Kirkenes) afin de prendre le temps d’apprécier les magnifiques paysages de la côte norvégienne (Geirangerfjord, Lofoten et Vesteralen, Finnmark…)

Ce voyage de 6 jours à bord de l’Hurtigruten a été aussi l’occasion pour nous de ressentir un peu la sensation des membres des expéditions polaires du début du XXe siècle. Nous avons à ce titre opté pour le MS Lofoten afin de retrouver l’atmosphère des années 1960 avec ses bois anciens, ses salons uniques, un pont panoramique et tous les produits des repas livrés par les fournisseurs des ports d’escales.

 

Puis, nous nous sommes lancés dans un road-trip qui nous a fait parcourir successivement la Finlande, la Suède et la Norvège à la découverte du pays sans frontière des Sames.

Nous y avons effectuer de nombreuses randonnées et notamment le toit de la Laponie (et de la Suède) le Kebnekaise et ses 2111m. Le nom de Kebnekaise provient du same Giebmegáisi ou Giebnegáisi, signifiant "rebord du chaudron".

La montagne est située au nord-ouest du pays, dans le comté de Norrbotten sur la commune de Kiruna, par 67° de latitude nord.

Le sommet sud, le plus élevé, est recouvert d'une calotte glaciaire. Nous avons effectuer son ascension en partant du Kebnekaise Fjällstation, situé au pied du sommet à 730 mètres d'altitude. Il s’agit d’un refuge très bien équipé, que atteignable après une longue journée de marche depuis Nikkaluokta (environ 19 km). 

C'est le point de départ des deux principales voies vers le sommet : la voie ouest (Västra Leden), que nous avons emprunter, est relativement facile et ne nécessite pas d'équipement spécial, et la voie est (Östra Leden), passant par le glacier et une arête équipée comme une via ferrata.

Au pied du toit de la Laponie, on trouve l’un des plus fameux sentier de trek d’Europe : le Kungsleden, long de 400 kilomètres. Beaucoup de randonneurs font d'ailleurs un détour par le Kebnekaise lors de leur passage dans le secteur.