67°51'00''

N

J1     J2     J3     J4     J5     J6     J7     J8     J9     J10    J11    J12    J13    J14    J15    J16    J17    J18    J19    J20    J21

6 août 2016

Eglise d'Inari

Jour 15

ABisko

"

                          Nous quittons Narvik au matin avec

                       l'espoir d'y revenir, peut-être l'hiver... 

                  Nous remontons le fjord et bifurquons en

                direction de la Suède.

           Après une heure de route nous passons la frontière

          quittant ainsi pour la dernière fois le territoire

        norvégien.

      Nous entrons dans notre troisième et dernier pays

    nordique. L'objectif de la journée est de réaliser une petite randonnée dans le Parc National d'Abisko. Ce

dernier est connu pour être le point de départ du     

 célèbre sentier de grande randonnée du Kungsleden,

 qui longe tout le nord des montagnes suédoises

  sur près de 400 km mais également pour la célèbre Lapporten (que nous ne verrons pas...). Il s'agit

d'une vallée en auge dominée par deux sommets : le Tjuonatjåkka (1554 m) et le Nissoncorru (1738 m)

Le temps n'est pas très engageant (il tombe un léger crachin depuis le matin) et nous n'osons pas entreprendre une randonnée trop longue. Nous optons donc pour les chute de la Kårsa.

Nous traversons donc l'Abiskojåkka et pénétrons dans la taïga.

Après notre petite escapade, nous reprenons notre route en direction de Kiruna la capitale de la Laponie suédoise. Cette ville est surtout connue pour sa mine de fer exploitée par le société LKAB. Cette dernière finance d'ailleurs en partie le déplacement de la ville menacée d'être engloutie dans les profondeurs de la terre... Une petite exposition explique le projet dans le hall de l'hôtel de ville.

Lorsque vous arrivez à Kiruna vous ne pouvez d'ailleurs pas louper la mine qui domine monumentalement la cité.

Le monument le plus emblématique est sans conteste l'église en bois, aux murs peints du célèbre rouge de Falun. Impressionnante, posée sur sa colline, elle semble dominer la ville de son campanile.

Ce temple protestant s’inspire de la forme de la goahti lapone.

Après avoir déposé nos affaires à l'hôtel Eden Arctic (cela ne s'invente pas !), nous poursuivons notre découverte de Kiruna en flânant dans ses rues. Rien n'est plus agréable que de découvrir une ville qu'en cherchant à se perdre dans l’entrelacs de ses rues. Nous débouchons ainsi sur son hôtel de ville  inauguré en 1963. Il est l'oeuvre  d'Artur von Schmalensee. Lorsqu’on regarde ce lieu, la première chose qui frappe, ce sont les poignées de portes en bouleau et en bois de renne. Ce travail magnifique de l’artiste Esaias Poggats a grandement été inspiré par le design des tambours sames.