Logo Bauges.png

Pointe de la Sambuy (2198 m)

    △ Bauges, Savoie - France

- par le Pas de l'Ours -

Mercredi 7 septembre 2016

     A l'image de l'Himalaya et ses 8000, le massif des Bauges possède 14 sommets de plus de 2000m. La comparaison s'arrête là bien entendu même si le parallèle est amusant.

 

La pointe de la Sambuy constitue le deuxième plus haut sommet du massif après l'Arcalod. Ses élévations calcaires qui se détachent au nord du massif et domine la vallée de l'Isère telle une sentinelle accroche le regard depuis Albertville.

Elle ne présente pas de difficulté particulière jusqu'à l'épaule de la Sambuy. La montée finale est parfaitement équipée mais nécessite une certaine vigilance.

 

     Pour cette petite virée baujue, j'emmène avec moi un groupe de 4 personnes du CAF de Chambéry en partant de la station de la Sambuy située juste au dessus de Faverges-Seythenex. J'ai opté pour un itinéraire évitant la proximité des remontées mécaniques à la montée et pour une descente rapide au milieu des pistes de la station.

Nous prenons donc de bon matin la direction des chalets de la Bouchasse via le Pas de l'Ours que nous atteignons rapidement après 20 minutes de marche en forêt. Il s'agit d'une petite cheminée de 15-20 mètres équipée de câbles que l'on descend avant de retrouver le sentier remontant.

 

     L'ambiance est bon enfant et ponctué d'anecdotes de randonnée ou de récits de nos dernières vacances...

Après le Pra Fourrier (1350 m), la pente se redresse enfin sérieusement. Nous attaquons d'un bon pas. Les chiffres s'égrènent rapidement sur ma montre-altimètre. Le groupe suit bien, si bien que nous atteignons rapidement "Sous le grand Rocher" (1700m) et le chalet de la Bouchasse.

Un sentier longe alors la paroi pour rejoindre le sommet du télésiège de la Sambuy. Nous prenons alors pied dans la Combe du même nom (1820 m). Un panneau nous indique qu'il nous reste alors 1h20 de montée. Nous en mettrons finalement seulement 45.

On rejoins d'abord le col de la Sambuy puis l'épaule permettant d'attaquer la partie finale de l'ascension, qui demande un peu d'attention. En posant les mains, et à l'aide des échelles et mains courantes qui ont été installées, nous surmontons la pyramide rocheuse menant au sommet de la pointe de la Sambuy. 

Du sommet, une jolie vue à 360° s'offre à nous sur le lac d'Annecy et les autres cimes des Bauges : Arcalod, Chaurionde, Trélod, Pécloz... que le CAF de Chambéry a prévu d'enchaîner en fin de mois en sept jours et par des itinéraires parfois engagés. Un beau projet en somme.

Le reste du panorama est large et il serait fastidieux d'énumérer tous les sommets qui s'offrent à nos yeux. 

 

     A la descente, un détour est obligatoire vers la Petite Sambuy (2107 m), puisque c'est l'affaire seulement de quelques mètres. Elle ne constitue pas un sommet à proprement parler car selon les règles retenues pas l'UIAA sa dominance n'excède pas 100m par rapport au col de la Sambuy.

De retour à l'arrivée du télésiège nous basculons sur l'autre versant, celui aménagé pour les sports d'hiver. La descente se fait d'abord par la piste à 4x4, puis nous coupons par les pistes jusqu'au parking.

 

Une belle randonnée s'achève avec un temps magnifique. Merci à tous pour cette belle journée.

Contact

© 2012-2019 La Terre vue des Cimes. Tous droits réservés

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Vimeo Icon
  • White Pinterest Icon