Logo Bauges.png

Mont Pécloz (2198 m) et Mont d'Armenaz (2158 m)

    △ Bauges, Savoie - France

- par l'arête de l'Arpette et les chalets d'Armène -

Mercredi 2 octobre 2013

Le chemin des écoliers...

     Petite sortie de mi-semaine en direction d'un massif que l'on voit tous les jours mais où nous n'avons pourtant jamais mis les pieds (une exception fort notable dans les pays de Savoie !).

 

Je m'inscris donc pour une sortie permettant de partir à l'assaut de deux beaux sommets du secteur : le Pécloz (2197 m) et l'Armenaz (2158 m). Ces derniers offrent par ailleurs une vue à 360° sur les Alpes savoyardes et même au delà.

​Départ de Barberaz à 7h45 en direction du village d'Ecole. Petite halte à Saint-Pierre-d'Albigny afin de récupérer le responsable de la randonnée et nous filons déposer la voiture au parking de Bellevaux à quelques encablures du centre du bourg.

 

    La première partie de la randonnée se fait bon train sur un terrain relativement plat au milieu des bois et lorsque les choses sérieuses débutent, nous ne faiblissons pas le mouvement. Vers 1700 m, nous faisons une petite pause dans un secteur réputé pour accueillir régulièrement des chamois. Ce mercredi ne fait pas exceptions à la règle et nous avons la chance de voir une harde dicéminée dans la combe qui gambade alègrement se défiant des lois de la gravité. Un bien triste rappel de notre simple condition d'humain en montagne...

 

Après s'être laissé attendrir quelques instants, nous reprenons notre chemin dans une pente de plus en plus forte afin d'atteindre le col permettant de passer des dernières pentes du Pécloz à l'arête de l'Arpette menant au sommet de l'Armenaz. La montée a éclaté le groupe qui petit à petit se reconstitue avant d'aborder les passages rocheux du Pécloz. Nous progressons alors en formation serrée afin d'éviter le plus possible de se blesser réciproquement en déclenchant des chutes de pierres. Quelques passages ludiques d'escalade nous mènent sans encombre au sommet où nous restons seulement quelques minutes. Puis, nous reprenons la direction du col et réalisons la montée de l'arête. Arrivés au sommet de l'Armenaz, nous déjeunons et certains font une courte sieste. Les autres se laissent aller dans une douce rêverie contemplative face à la magnificence des Alpes en profitant de ce beau soleil d'automne.

 

    Nous reprenons ensuite notre bâton de pèlerin afin de regagner via le chalet d'Armène les voitures en passant à proximité de l'ancien village de Bellevaux détruit par les Allemands lors de la Seconde Guerre mondiale et de la chapelle Notre-Dame de Bellevaux.

 

 

Contact

© 2012-2019 La Terre vue des Cimes. Tous droits réservés

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Vimeo Icon
  • White Pinterest Icon