Grand Ballon (1423 m)

    △ Vosges, Haut-Rhin - France

Samedi 2 mai 2015

Danse avec les nuages...

     Profitant d'un week-end de trois jours, nous décidons de prendre la route de l'Alsace et des Vosges. Le temps n'est une nouvelle fois pas de notre côté. Dès notre départ de Chambéry le vendredi, c'est le déluge. Nous profitons d'une accalmie le samedi matin pour nous dégourdir les jambes en effectuant l'ascension du toit des Vosges : le Grand Ballon et ses 1423 m.

     Après une nuit fort sympathique dans une yourte à Mitzach, nous prenons la route des Crêtes menant au Grand Ballon. Nous garons notre voiture à proximité du col de Firstacker (955 m) et suivant le balisage "rectangle rouge". Nous croisons par deux fois la route des Crêtes avant d'atteindre la ferme-auberge du Grand Ballon.

 

    Nous parcourons alors les prés qui servent l'hiver de support aux pistes de ski alpin jusqu'au sommet du téléski du Ballon. Ensuite en quelques minutes, nous atteignons le parking routier du sommet. Après une petite halte à la boutique d'un apiculteur local, nous poursuivons notre chemin la tête dans les nuages (et pas dans les étoiles... s'est beaucoup moins romantique...) en direction du sommet. Le brouillard est si tenace que nous ne voyons pas à 5 mètres. Nous devons chercher quelques instants avant de voir face à nous le Radôme, le radar de l'Aviation civile, situé sur le point le plus haut du Grand Ballon. Puis, nous rejoingons le monument hérigé par le Club Alpin à la mémoire des Casseurs alpins ayant participé aux combats sur les sommets vosgiens. Cela nous remémore notre très belle sortie raquettes à la Tête des Faux. Puis nous poursuivons en direction du col du Haag. Nous évoluons au milieu de cette brume épaisse et collante sur un jolie sentier qui pourrait tout aussi bien se trouver dans les Alpes de part sa configuration.

En une vingtaine de minutes, nous arrivons à la ferme auberge du col du Haag. Nous décidons de nous y arrêter pour déjeuner. Cet établissement ne sert que des produits bio de l'exploitation (légumes, charcuterie...). Après cette pause revigorante, nous prenons la direction de Roedelen, puis du col de Judenhut. La balade se poursuit en passant à proximité de la fontaine Jean Schlumberger avant de rejooindre en 30-35 minutes le col de Firstacker, dominé par la chapelle du Sudel.

Contact

© 2012-2019 La Terre vue des Cimes. Tous droits réservés

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Vimeo Icon
  • White Pinterest Icon